Armeniens et autres chretiens d'Orient sous la domination by Frederic Luisetto

By Frederic Luisetto

Show description

Read or Download Armeniens et autres chretiens d'Orient sous la domination mongole : L'Ilkhanat de Ghazan 1295-1304 PDF

Best history_1 books

False Prophet (The Peter Decker and Rina Lazarus Series - Book 05 - 1992)

L. A. P. D. Detective Peter Decker does not recognize particularly what to make of Lilah Brecht. the gorgeous, eccentric spa proprietor and daughter of a pale Hollywood legend, Lilah was once crushed, robbed, and raped in her own residence -- and claims to have psychic powers that permit her to determine much more devastating occasions looming at the horizon.

Extra resources for Armeniens et autres chretiens d'Orient sous la domination mongole : L'Ilkhanat de Ghazan 1295-1304

Sample text

L'ordre de détruire les édifices» est le premier dans la liste des persécutions donnée par Nawroûz lls • Cet acharnement contre les édifices religieux peut s'expliquer, entre autres, par le fait qu'en terre d'Islam. seule la rénovation des bâtiments religieux non musulmans est autorisée, et non la construction de nouveaux lieux de culte. Cette dernière est uniquement accordée par bakhshish, pratique remise au goût du jour par les commissaires. Or, depuis l'arrivée des Mongols dans les anciens domaines du Khwârazm-Shâh, la liberté religieuse autorise quiconque à bâtir des édifices au bénéfice de sa religion.

The Chronography of Gregory Abü '/ Faraj, op. , p. -B. CHABOT, "Histoire de Mar Jaballaha", art. cl', 1894, l, chap. XI, p. 135. 14 73 > ARMÉNlBNI HT AUTRHS CHRÉTIIlNS O'ORIIlNT 80UII LA DOMINATION MONGOLH UNI! USI! AMBlOut Le roi de Cilicie ne sauve donc qu'une seule église. Par là, il fait un acte de foi personnel qui a de la valeur, mais une valeur toute J'év&Jue (1282); à Bartella sont construits, une église et un 'é8 à fiaint Jean (1285) ; entin, 1 année de sa mort monall 1ère déd, . h 116 ' en 1286, à Marâgha, l'église où II est enterré est ac evée '.

Les révoltes sont innombrables mais, par des mesures énergiques prises dès I~ dé~ut de son gouvernement, el~es ne se révèlent, par la suite, Jamais dangereuses pour le pouvOIr. Ghâzân asseoit donc son autorité et peut, dès lors, gouverner comme bon lui semble. Tout comme la dynastie des Vllan, fondée en Chine par Koubilây, se sinise, les II-Khans, de leur côté, sont intégrés au cycle historique de la Perse. Déjà Takoûdâr est inséré, en son temps, dans la lignée des grands souverains mythiques de l'Iran ancien.

Download PDF sample

Rated 4.94 of 5 – based on 40 votes